Affichage des articles dont le libellé est Suspicion. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Suspicion. Afficher tous les articles

mardi 28 mars 2017

Suspicion, doutes, défiance, désespérance... Confiance en berne !

Alors que nous avons tous besoin d'avoir confiance, chaque jour qui passe nous met en face des réalités ou supposées réalités, troublantes à scandaleuses, dans tous les cas perturbantes, quand "petits arrangements" ou corruption financière et/ou morale rime avec trahison.. C'est un fait, la SUSPICION s'incruste dans les esprits.
Crise profonde et durable à cause d'un système, de systèmes - ou Système ?


Définition de la suspicion (n.f.)
1.action de suspecter; défiance, soupçon.
2.état ou disposition de celui qui se méfie. Défiance. Doute.

Aux antipodes des valeurs humaines, morales et éthiques, sociétales
Pas du tout
"Au Diapason des Richesses Humaines"
Ce scepticisme tend à devenir permanent donc "Sclérosant, paralysant, désespérant, névrosant …", comme tout ce qui engendre du doute et de la défiance, donc un manque de confiance viscéral, est une forme de "maladie invalidante et contagieuse", donc un mal sociétal, une vraie gangrène !
Est-ce bien normal ? NON. C'est insupportable.

 
Les affaires de "justice" des présidentiables, ou autres banquiers, énarques, souvenons-nous ! Trop souvent des exemples d’anti-modèles !
L'histoire récente nous a montré combien ces "gens/ ou genres" sont capables provoquer une crise financière planétaire durable avec des montages/ ou magouilles, réf. Subprimes, et emprunts à taux variables indexés sur des monnaies etc. - ou, de mentir avec "détermination" à la terre entière comme Jérôme Cahuzac alors ministre du budget, un inoubliable exemple de duplicité couverte par des proches (ou des complices ou co-compromis) très exemplaires !

Peut-on, doit-on encore accepter le vice caché, l'obsolescence programmée, un SAV inexistant, la nocivité évidente et démontrée des sucres cachés, pesticides/ fongicides/ insecticides, etc. ? Et des politiques qui visent le sommet d'un Etat, dont l'honnêteté et l'intégralité peuvent être mises en doute ??
Avec une "justice" à géométrie variable, incapable ou étrangement toute puissante, et des médias qui se focalisent sur les affaires pour faire le buzz au lieu de s'intéresser à des programmes dramatiquement pauvres face aux urgences sociétales aux effets systémiques.

Quelle sera la légitimité du prochain Président de la République, ou Présidente ?
Qui a naturellement et spontanément envie de voter pour l'un(e) d'entre eux ?
Qui ? Combien ?
Dans le cadre d'un système de grands privilèges/ de castes qui s'impose et corrompt n'importe qui ! Système inique (ou mafieux ?) à réformer d'urgence !!!
C'est consternant et absolument désespérant pour notre beau pays !

A cet instant, comme trahi, je n'ai encore pas envie de voter, une détestable envie durable !
Christian

Confiance en berne, - sur le même sujet, précédents articles publiés sur ce blog
16.08.2011 - Extrait : "Réduire les dépenses inutiles, fastueuses (incompatibles avec les moyens de l'Etat et la dette publique 2150 milliards d'€ 100 % du PIB), les privilèges abusifs accordés par complaisance et corruption, ou - les rentes statutaires, de situation ad vitae eternam ?" http://au-diapason.blogspot.fr/2011/08/urgence-retrouvons-du-sens-et-bon-sens.html