mardi 17 janvier 2012

Le goût et le coût du triple AAA - A perdu, A gagné ! Merci Jean Dujardin !


La perte du triple AAA+ par la France ne surprend personne. Tout le monde en parle. 

Je rejoins l'avis de Michel Edouard Leclerc, ces "gens" ne devraient pas avoir tant de pouvoir... d’ingérence - sans mesure des effets qu'ils engendrent, il faut leur "casser la g...".
Aux banksters qui sont en liberté, qui nuisent encore, Ah oui alors, dac à 100 %.
Il faudrait surtout leur prendre leur fric mal-acquis et le rendre aux victimes, citoyens, régions, Etats...

Le propos de François Fillon est juste, Standard & Poors, c'est un baromètre. C'est un panneau STOP qui impose une halte aux dépenses immodérées et somptuaires. Salvateur !
La perte d'un A signe d'un crédit plus cher, impose des plans de rigueur à des citoyens innocents qui les subissent sans broncher, ils ont le moral à zéro, qui s'en étonne encore ?
Jamais le sentiment d'injustice n'a été aussi profond... C'est le mien.

La gabegie des états, les dépenses Abusives en tous genres, l'Absence de raison quant à la distribution des milliards au profit des très riches, des milliardaires, ces trous occasionnés par les niches fiscAles pèsent lourdement sur les finances publiques**. Gaspillages publics : 80 milliards d’économies, c’est possible !  lu sur Capital.fr

Quel organisme indépendant et incorruptible peut ou pourrait bien nous faire la démonstration chiffrée que sans ces incroyables cadeaux fiscaux, plusieurs milliards d'euros sans contre-partie, notre pays serait infiniment moins endetté, contraint de trouver de quoi compenser les cadeaux... par une TVA sociale.

J'ajoute que la traque des tricheurs et autres fraudeurs (sans exception) devrait aussi permettre de récupérer de beaux milliards.
Il faut intéresser et rémunérer les chasseurs de tricheurs à la hauteur de leurs résultats, comme on le fait pour un cost-killer ! Payé sur les résultAts.
(comme moi, dans le cadre d'une mission d'optimisAtion)

Si nous ne connaissons pas les répercussions de ce A perdu,
je suis heureux du A gagné à Los Angeles grâce à "The Artist", A à Jean Dujardin.

http://www.bfmtv.com/the-artist/
Bravo, quel panache, quelle belle insolence, quel talent, quelle gueule a cet Homme. Cet Acteur a de la classe, il fait l'unanimité. Comme les Intouchables !
Son rire et ses blagues nous distraient. Il ose, il se lâche et il réussit parce qu'il exprime son talent, qui est reconnu.

Quelle belle leçon, quel bel exemple, quel enthousiasme. Merci de nous faire partager votre récompense. Elle n'est pas insolente, elle est FORMIDABLE.
MERCI Monsieur Jean Dujardin, vous avez la classe A ou même A+.

C'était un moment réjouissant, épatant qui nous a fait oublier quelques instants la Crise et ses épouvantables effets systémiques.