lundi 12 septembre 2011

Au Diapason des opportunités... selon Churchill et Rockfeller


Winston Churchill
disait :  "Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté". 

J'aime à dire et écrire que toute crise est une opportunité pour changer.

Changer pour mieux, meilleur, cela suppose qu'on a mené très loin une réflexion stratégique qui intègre des études, des mesures comparatives avantages/ inconvénients,
une analyse SWOT très poussée et des risques calculés, estimés avec la prise en compte des risques systémiques.
L'exercice est parfois complexe quand les données sont réunies et connues.

Quand ces données sont en partie dissimulées, truquées et falsifiées ?

Nous allons justement compter, supporter et subir longtemps les conséquences,
des actes criminels des magouilleurs spéculateurs,
des erreurs coupables et insidieuses des financiers habilleurs de chiffres de la planète,
de la générosité irresponsable des collecteurs d'impôts grecs et autres (en France aussi pays des niches)...
et de la déraison de ceux qui ont cru que la Grèce pourrait produire et rembourser les dizaines de milliards qui déstabilisent dangereusement ceux qui ont prêté. 

Il ne nous reste plus qu'à espérer que nous soyons tous individuellement et collectivement, inspirés par cette réflexion de John Rockefeller :
"J'ai toujours essayé de transformer les désastres en opportunités".