mardi 18 avril 2017

UBER tue la concurrence, UBER nouvel esclavagiste !

UBER tue la concurrence !
C'est le principe du dumping, on baisse les prix pour tuer les concurrents qui ne peuvent pas suivre, sans marges, sans trésorerie capable d'éponger les pertes.

Une fois la concurrence disparue, les prix remontent sauvagement, laissant peu de choix au consommateur. Arnaque en vue à très court terme. Mais aussi, des milliers d'entrepreneurs ruinés, en déroute financière et personnelle.
Qui les compte ?

Esclavagisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme, HONTE aux fondateurs et penseurs de ces pensées dignes des pires moments de l'esclavage…
Ce sont les chiffres d'affaires, des résultats nets/Bénéfices des exploités qui confirment
un esclavage doublé d'une trahison économique,
de rêves d'une activité professionnelle rentable et pérenne !!)
Observez et analysez simplement les FAITS  :
[exemple de déréglementation ou acceptation de règles sauvages imposées par  de scandaleuses méthodes déloyales (Taxi un ticket d'entrée/licence de +/- 200 000 € contre rien ou presque aux VTC UBER)]
c'est comme un affreux bordel assimilable à l'anarchie,
à l'incompétence constatée et caractérisée d'un Etat défaillant, totalement dépassé pour assumer son rôle de protecteur des institutions et des organisations que sont les entreprises et les citoyens qui les créent, survivent dans ce Gros Bordel qui ajoute aux désordres économiques fratricides et se traduit par des grèves qui pénalisent les citoyens, les salariés, les entreprises…
La gangrène d'un bordel dont le coût global est exorbitant. Qui mesure ce coût ?

Allons-nous continuer à subir le dictat et les règles des financiers qui participent grâce à leurs capitaux à la ruine des organisations existantes ? pour s'enrichir un peu plus sur le dos des esclaves ? et des futurs ruinés de cette économie sans marges donc sans futur à très court terme ?
Qui va payer ces faillites individuelles par centaines ? Le contribuable ! Crise, crise et ou, système en voie de déviance sociétale avancée ?

Où est l'état censé réguler, protéger, défendre un pays ??
UBER est contesté ou interdit en Chine, en Italie, en Corée du Sud, Belgique…

Décret d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises, 27 avril 1848 :
" Considérant que l'esclavage est un attentat contre la dignité humaine ;
Qu'en détruisant le libre arbitre de l'homme, il supprime le principe naturel du droit et du devoir; Qu'il est une violation flagrante du dogme républicain : ‘Liberté - Egalité – Fraternité’ ;
Considérant que si des mesures effectives ne suivaient pas de très près la proclamation déjà faite du principe de l'abolition, il en pourrait résulter dans les colonies les plus déplorables désordres "


Question : qu'attendent les exploités/esclaves pour créer leur plate-forme collaborative en B to C sans UBER pour vendre un service de proximité, en conservant l'essentiel de la marge pour eux-mêmes +/- 90% ?
Un service qualifié de stimulant par les taxis quand les courses ne sont pas bradées, le service rapide et efficace, avec des prestations pensées pour satisfaire les clients !

Notez que le problème existe aussi dans la prestation intellectuelle.

De grosses structures de conseil et de formation sous-traitent à de petites structures, parfois unipersonnelles, des formations très spécialisées, d'expert(e). Opérations très rentables qui servent surtout leurs intérêts.
Ces GROSSES MACHINES facturent à tarif élevé de 1400€ - 1500  HT / jour ou plus des prestations payées aux sous-traitants 500/700€ HT / jour celui qui va animer la formation, celui qui détient le savoir et la connaissance et fait le JOB !
Est-ce bien logique ?
Pourquoi n'achetez-vous pas la prestation en directe +/- 1000€ soit une économie réelle de 400 à 500€ voire + par jour ?
Où est le BON SENS ? Le BON SENS ECONOMIQUE ? La logique, la raison humaine, avec du sens, du bon sens ??

Le bordel engendre le bordel, c'est en sacrifiant le rêve et les illusions de personnes déjà en recherche de solutions d'emplois rares que  "ON" fabrique le DESESPOIR et la HAINE avec les conséquences que "ON" semble découvrir chaque jour en faignant d'en ignorer toutes les causes.
En identifiant clairement qui est "ON" responsable et coupable, la société pourrait sans doute, très probablement, beaucoup mieux se porter.

C'est un vrai projet sociétal pour des Hommes qui comprennent les rouages de la vie ensemble et en paix, en bonne(s) intelligence(s), avec une vision stratégique à court, moyen et long terme. Un partage de valeurs inspirant, reproductible.

Ces hommes sont malheureusement trop rares ! Politique n'est plus un synonyme de stratège, ce sont les faits qui le démontrent, un lamentable naufrage, d'une grande gravité dissimulée, camouflée, tue par le blabla des hommes d'état souvent illégitimes qui pensent d'abord à eux, très confortablement installés dans des hémicycles ou palais dorés, ou ayant vocation à y entrer promptement.
Désespérant, vous dis-je !
Christian

Objectif : UBER tue les esclaves = UBER sans chauffeur... extrait de l'article :
"Uber reine de l'innovation, a toujours un coup d'avance. Elle a déjà pour projet de remplacer les chauffeurs par l'intelligence artificielle grâce aux voitures autonomes. Cette solution optimale pour Uber, déjà à l'essai aux États-Unis, permettrait d'éliminer les problématiques juridiques liées au droit du travail."
http://www.huffingtonpost.fr/arnaud-touati/greve-uber-economie/


mercredi 5 avril 2017

Au diapason du bon sens, du discernement, du pragmatisme, du résultat !

Au diapason du Bon Sens, éloge du bon sens, concentré de logique, de pragmatisme*, de sens des réalités, dont beaucoup manquent, il n'y a qu'à observer et constater les faits, les chiffres, la réalité objective

Avec un questionnement très fréquent :
"Pourquoi font-ils compliqué quand il est souvent possible de faire simple ?",
"A quoi servent ces usines à gaz, complexes, coûteuses ou ruineuses, sinon à surfacturer des prestations, des équipements surdimensionnés par rapport aux besoins réels, clairement identifiés, exprimés avec BON SENS ?" **.

www.adequate.solutions
du BON SENS, à vendre et à revendre.
Alors, dîtes, que puis-je faire pour vous ?

Le bon sens c'est comme le bonheur, plus on le partage, plus il grandit et s'impose naturellement. Le partage est une activité hautement utile et gratifiante, mutuellement enrichissante !

Belle journée, pleine de bon sens !!!
Christian Husson
Auditeur consultant senior avec la culture du résultat



Définition du bon sens
(n.m.)
1.faculté de penser, de connaître.
2.attitude de qui privilégie le réel, agit selon son appréciation de la réalité.
3.jugement, bon sens.

Synonymes : conscience, raison, logique, sens des réalités, sagacité, lucidité, intelligence, justesse, réalisme, sagesse, jugeote, discernement, sens du résultat**


** Audit, cahier des charges, -
avec sa culture/sens du résultat, être jugé sur les résultats,
voilà l'approche
ADEQUATE  http://www.adequate.fr/optimisation_dentreprise.htm

mardi 28 mars 2017

Suspicion, doutes, défiance, désespérance... Confiance en berne !

Alors que nous avons tous besoin d'avoir confiance, chaque jour qui passe nous met en face des réalités ou supposées réalités, troublantes à scandaleuses, dans tous les cas perturbantes, quand "petits arrangements" ou corruption financière et/ou morale rime avec trahison.. C'est un fait, la SUSPICION s'incruste dans les esprits.
Crise profonde et durable à cause d'un système, de systèmes - ou Système ?


Définition de la suspicion (n.f.)
1.action de suspecter; défiance, soupçon.
2.état ou disposition de celui qui se méfie. Défiance. Doute.

Aux antipodes des valeurs humaines, morales et éthiques, sociétales
Pas du tout
"Au Diapason des Richesses Humaines"
Ce scepticisme tend à devenir permanent donc "Sclérosant, paralysant, désespérant, névrosant …", comme tout ce qui engendre du doute et de la défiance, donc un manque de confiance viscéral, est une forme de "maladie invalidante et contagieuse", donc un mal sociétal, une vraie gangrène !
Est-ce bien normal ? NON. C'est insupportable.

 
Les affaires de "justice" des présidentiables, ou autres banquiers, énarques, souvenons-nous ! Trop souvent des exemples d’anti-modèles !
L'histoire récente nous a montré combien ces "gens/ ou genres" sont capables provoquer une crise financière planétaire durable avec des montages/ ou magouilles, réf. Subprimes, et emprunts à taux variables indexés sur des monnaies etc. - ou, de mentir avec "détermination" à la terre entière comme Jérôme Cahuzac alors ministre du budget, un inoubliable exemple de duplicité couverte par des proches (ou des complices ou co-compromis) très exemplaires !

Peut-on, doit-on encore accepter le vice caché, l'obsolescence programmée, un SAV inexistant, la nocivité évidente et démontrée des sucres cachés, pesticides/ fongicides/ insecticides, etc. ? Et des politiques qui visent le sommet d'un Etat, dont l'honnêteté et l'intégralité peuvent être mises en doute ??
Avec une "justice" à géométrie variable, incapable ou étrangement toute puissante, et des médias qui se focalisent sur les affaires pour faire le buzz au lieu de s'intéresser à des programmes dramatiquement pauvres face aux urgences sociétales aux effets systémiques.

Quelle sera la légitimité du prochain Président de la République, ou Présidente ?
Qui a naturellement et spontanément envie de voter pour l'un(e) d'entre eux ?
Qui ? Combien ?
Dans le cadre d'un système de grands privilèges/ de castes qui s'impose et corrompt n'importe qui ! Système inique (ou mafieux ?) à réformer d'urgence !!!
C'est consternant et absolument désespérant pour notre beau pays !

A cet instant, comme trahi, je n'ai encore pas envie de voter, une détestable envie durable !
Christian

Confiance en berne, - sur le même sujet, précédents articles publiés sur ce blog
16.08.2011 - Extrait : "Réduire les dépenses inutiles, fastueuses (incompatibles avec les moyens de l'Etat et la dette publique 2150 milliards d'€ 100 % du PIB), les privilèges abusifs accordés par complaisance et corruption, ou - les rentes statutaires, de situation ad vitae eternam ?" http://au-diapason.blogspot.fr/2011/08/urgence-retrouvons-du-sens-et-bon-sens.html

samedi 28 janvier 2017

Très bonne année du Coq de Feu, nouvel an chinois 28.01.2017 au 11.02.2018

C'est le nouvel an chinois 28.01.2017 au 11.02.2018
Très bonne et heureuse année du Coq de Feu ! A toutes et tous, dans le Monde !


Amicale et chaleureuse pensée aux ami(e)s et connaissances asiatiques qui se reconnaitront... !

Christian
Coq et fier de l'être !


http://www.pratique.fr/signe-chinois-coq.html




vendredi 13 janvier 2017

Eloge de la Connaissance, un formidable langage... Au Diapason - Partage

La Connaissance est un formidable langage, un trousseau de clés universelles qui ouvrent des portes et des esprits, créent des voies vers l'échange, le partage, l'estime et la reconnaissance de l'Autre, humain bien sûr, mais aussi animal, végétal..., de son univers, de son esprit, de sa culture avec ses différences, au coeur d'un "système" plus ou moins complexe.

La Connaissance éclaire et facilite la Compréhension de ce qui nous entoure, notre "environnement", sa nature, son évolution sous influences naturelles ou provoquées par l'Homme.
Avec les intelligences multiples, les connaissances associées, combinées et bien comprises permettent de décoder et déchiffrer certains paramètres d'une complexité parfois artificiellement construite, réf. "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué", un exemple de codification qui sert un "certain pouvoir" et "certaines usines à gaz" dont je dénonce l'utilité, les coûts exorbitants, les abus...




La Connaissance renforce la Liberté de choisir (au lieu de subir), d'aimer ou de ne pas aimer.

En phase avec mes voeux 2017 et des mots commençant par C comme Connaissance(s), Culture(s), Compréhension qui sont d'une richesse inouïe et plurielle, puisque chacun(e) peut avoir une interprétation nuancée puisque personnelle, intime, élaborée ou intuitive c'est à dire sans avoir nécessairement la possibilité d'expliquer les rouages de cette pensée convaincue et possiblement convaincante et juste.
Ces différences de vue(s) sont autant de formes d'enrichissement qui nourrissent la connaissance, le sens, les sens que "on" peut donner aux"choses" de la vie.


La Connaissance est essentielle aux savoirs (-être, faire, faire-faire, vivre)
Christian 

Comprendre pour agir, réagir, choisir, décider...

Références et liens :
- L'art de poser des questions et d'obtenir des réponses en audit : www.adequate.solutions ou,
en entretien d'accompagnement personnalisé :
http://www.au-diapason.com/accompagnement.html
- Eloge de la Curiosité :
http://au-diapason.blogspot.fr/2012/06/la-curiosite-un-formidable-remede-anti.html
- Eloge de la transdisciplinarité :
http://au-diapason.blogspot.fr/2012/08/et-si-on-se-mettait-au-diapason-de-la.html
Citation d'Alexandra David-Néel, exploratrice écrivaine :
“A l'origine de toute connaissance, nous rencontrons la curiosité ! Elle est une condition essentielle du progrès.”